Sainte-barbe

Depuis le début de l'année 2013, C-mine compte une curiosité de plus : dans une niche surélevée à l'avant du bâtiment du charbonnage, Sainte-barbe, la patronne des mineurs, embrasse à nouveau du regard les visiteurs pénétrant sur le site. L'artiste gantoise Sofie Muller a brûlé la tête d'une statue du XIXe siècle, pour représenter le martyre qu'a dû subir Barbe, mais aussi pour symboliser des mineurs de fond. Pour l'anecdote, les habitants de Genk avaient acheté des actions de sainte-barbe pour financer la statue. Scannez le code QR disposé sous l'effigie de la sainte pour tout savoir à propos de cette femme exceptionnelle.