Site minier d’As

Retour

As (Asch-en-Campine) revêt une importance particulière dans l’histoire minière du Limbourg. En effet, c’est en 1901 qu’André Dumont (ingénieur et professeur de mines/géologie) y découvre le tout premier gisement de houille campinois. Cependant, le conseil communal de l’époque n’avait pas donné son feu vert à la création d’une mine de charbon. Par conséquent, vous n’y trouverez donc pas de galeries souterraines ni de puits de mine, mais bien des signes manifestes d'un passé minier.

Dans une toute petite gare…

Pendant de nombreuses années, la gare d’As a occupé une position centrale dans les activités minières de la région. C’était en effet le point de départ des mineurs vers les sites miniers d’Eisden, de Waterschei et de Winterslag. Le charbon extrait était transporté sur la Voie minière (Kolenspoor) qui reliait tous les sites. Aujourd’hui, cette petite gare accueille une taverne conviviale. Destination « terrasse » sur le quai 1 !

Prenons de la hauteur…

Un peu plus loin, vous trouverez un mirador de 31 mètres de haut. Il s’agit d’une réplique exacte de la tour de forage avec laquelle André Dumont a découvert le charbon limbourgeois. Une fois arrivé en haut, vous jouissez d’un magnifique panorama sur le site de la gare et la nature environnante du Parc National  de la Haute-Campine.